logo loof

Royal Canin

Actualités

Connexion

Visiteurs

684597
Aujourd'huiAujourd'hui50
HierHier396
SemaineSemaine855
MoisMois12309
TotalTotal684597

Qui est en ligne ?

Nous avons 30 invités et aucun membre en ligne

Poèmes

A l’heure où je t’écris

Samba, belle endormie,

Ulysse tient seul la barre

Et s’éloigne du phare

Que tu étais pour lui

De jour, comme de nuit.

Ulysse, roi des câlins,

Dissipe mon chagrin,

Félin sentimental

A l’allure royale,

Il me suit pas à pas

Ronronne sous mes doigts.

Samba le cajolait

Souvent le toilettait

Deux cœurs à l’unisson

La mère et son chaton

Pulsations de bonheur

Inondées de douceur.

A l’heure où je t’écris

Samba belle endormie,

Ulysse maître des flots

Dirige seul le bateau.

Nous vois-tu de là-bas

Du paradis des chats ?

Toi, tu es bien présente

J’entends ta voix qui chante

Tes petits miaulements

Tels des chuchotements

Et dans tes grands yeux verts

Je sens la vaste mer

Où nous voguons sans toi

Samba…

Samba

DouchkaHier c’était Pablo

il quittait le bateau

me laissant chavirée

le cœur tout chamboulé.

Ce chagrin infini

qui m’ôte toute envie

le voilà de retour

il revient faire un tour.

Car aujourd’hui c’est toi

ma fragile Douchka

qui file d’une patte ailée

vers le ciel étoilé.

Le sommeil entre en grève

et barre la route aux rêves

le chagrin fait le guet

consumé de regrets.

Et quand descend la nuit

et que la lune luit

j’entends ton miaulement

celui que j’aimais tant.

Tu voyages dans ma tête

ma douce, ma follette

tu n’es jamais partie

d’ici…

ornement 1

Aristocrate envoûtant

Qui a parcouru le temps

Et peuplé tant de récits

Voici le Bleu de Russie.

Arborant ses origines

Par sa démarche féline

Et son charme oriental

C'est un prince de l'Oural.

Ses yeux comme des miroirs

Évoquent un peu tous les soirs

Ces lueurs des longues nuits

Que connaissent les Inuit. (1)

Apaisant par sa douceur

Les souffrances de nos coeurs

C'est un compagnon royal

Qui veut nous rester loyal.

Avec ses ronronnements

Il peuple de sentiments

Et recouvre de tendresse

Nos journées soumises au stress.



[1] Les Inuits, ou Esquimaux, sont un peuple autochtone des régions arctiques de la Sibérie et de l'Amérique du Nord

Belaud

[…] j’ai perdu depuis trois jours

Mon bien, mon plaisir, mes amours,

Eh quoi ! Ô souvenance grève !

A peu que le cœur ne me crève,

Quand j’en parle ou quand j’en écris :

C’est Belaud, mon petit chat gris,

Belaud qui fut par aventure

Le plus bel œuvre que nature

Fit onc en matière de chats ;

C’était Belaud la mort aux rats,

Belaud, dont la beauté fut telle,

Qu’elle est digne d’être immortelle.

Tasha

Tasha est morte.

Instinctivement j’ai pris mon bébé dans mes bras. Tandis que mes doigts glissaient le long de sa robe soyeuse, je sentais son petit corps se serrer contre le mien. Puis nos regards se sont croisés. Un même frisson venait de nous parcourir. Unis dans le même amour, je crois qu’il a compris qu’un événement dramatique était arrivé et que plus rien ne sera comme avant.

Sa grand-mère nous a quittés emportant avec elle ces graines d’amour appelées à germer dans nos cœurs souffrants, blessés par la vie dans ce monde difficile.

Et pourtant TASHA, cette belle princesse venue du froid, grande et majestueuse, avait tenu ses promesses. Sa descendance est nombreuse, partout en France de petites boules de poils nous rappellent sa beauté, sa gentillesse.

On dit que les chats ont leur paradis. Je le crois bien volontiers.

Sibelia, mon ombre en forme de chatte

Si charmante et fainéante

Tu éparpilles mes crayons

Taillés par mes pensées tranchantes

Ma princesse russe toute bleuie

 Si intellectuelle et ambitieuse

 Que tu oses te faire un lit

 Dans la poésie grattée sur les feuilles

 Par la main de ta maîtresse

Sibelia

Mais toi, tu ne lis pas !

Tu viens demander tes caresses !

 S’il te plaît : quitte mon bureau !

 « sois plus distinguée,

 va lécher les pieds de Monsieur ! »

 Mais surtout sans « cracher » à la parisienne.

Je dois finir ma belle histoire arlésienne

Sur les routes couvertes de neige.

Aliosha

 

Venu du sud,

tu ensoleilles mes journées,

tu enchantes cette vie parisienne de stress,

et tu es le lien d'amitié avec Monique et Guy

à qui est destiné ce clin d'oeil félin.

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.