lundi, 06 avril 2015 15:25

Douchka, ma douce

Écrit par  Fabienne Rey
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Douchka

Hier c’était Pablo
il quittait le bateau
me laissant chavirée
le cœur tout chamboulé.

Ce chagrin infini
qui m’ôte toute envie
le voilà de retour
il revient faire un tour.

Car aujourd’hui c’est toi
ma fragile Douchka
qui file d’une patte ailée
vers le ciel étoilé.

Le sommeil entre en grève
et barre la route aux rêves
le chagrin fait le guet
consumé de regrets.

Et quand descend la nuit
et que la lune luit
j’entends ton miaulement
celui que j’aimais tant.

Tu voyages dans ma tête
ma douce, ma follette
tu n’es jamais partie
d’ici…

ornement 1

Lu 1041 fois
Connectez-vous pour commenter