Visiteurs

911384
Aujourd'huiAujourd'hui21
HierHier150
SemaineSemaine843
MoisMois21
TotalTotal911384

Qui est en ligne ?

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne

vendredi, 13 janvier 2012 05:12

Photographiez votre chat

Écrit par  Anne Plouviez
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Depuis la nuit des temps, l’homme a immortalisé les animaux, que ce soit par des peintures ou des sculptures. Les avancées de la technologie ont permis au photographe de prendre des prises de vue instantanées de la vie animale. Certains de ces photographes sont ainsi devenus des spécialistes de la gent féline. De ceux dits « de gouttières », des harets, aux champions des expositions, tous ont été mitraillés. Ainsi les clichés ont vulgarisé les diverses races et les ont, de ce fait, révélées au public.

Grâce aux appareils photos performants, la photographie est devenue l’art de saisir une expression, une mimique aussi fugace que typique. Photographiez votre chat dans toutes ses postures et à tout moment ! Cherchez à le surprendre lorsqu’il joue avec son congénère ou lorsqu’il fait preuve d’un équilibre ahurissant en se promenant tranquillement sur l’appui d’une fenêtre. Photographiez votre chaton enchevêtré dans une pelote de laine. Saisissez le regard heureux de votre chatte au creux de son coussin avec ses chatons ou l’attitude de votre matou en train de rêver ou de courir après une mouche.

photo

Comment ? C’est très simple ! Il faut, d’abord beaucoup de patience.

S’il se montre indifférent, un simple bruit, un claquement sec des doigts ou alors l’agitation d’un plumeau va le réveiller et le surprendre. Il pointe alors les oreilles et se met sur le qui-vive. Si vous voulez prendre un cliché de votre chat en train de bâiller, vous avez tout intérêt à le laisser dormir. Portez-le ensuite devant votre objectif : sous l’action des éclairages et du milieu insolite, il va bâiller deux ou trois fois en s’éveillant. Une autre photographie cocasse : un peu de confiture sur le nez et… votre chat se lèche avec vigueur en montrant une langue gourmande. Ensuite l’originalité de votre cliché demande que vous participiez véritablement à la dynamique de l’animal ; c’est cela qui donnera toute sa valeur artistique.

A vos appareils…

Lu 1626 fois
Connectez-vous pour commenter