Visiteurs

815905
Aujourd'huiAujourd'hui128
HierHier220
SemaineSemaine1290
MoisMois3397
TotalTotal815905

Qui est en ligne ?

Nous avons 11 invités et aucun membre en ligne

samedi, 07 janvier 2012 15:16

Le pipolino

Écrit par  Fabienne Rey
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Deux adhérents du Club, Véronique et Jérôme ont suivi le stage du CETAC et m’ont confié leurs impressions après six demi-journées de travail portant sur la réglementation, la gestion des bâtiments d’élevage, la reproduction, la génétique, l’éducation et le comportement et enfin l’alimentation. Sur ce dernier point, ils m’ont parlé d’un objet révolutionnaire, particulièrement intéressant pour lutter contre le surpoids et l’obésité à l’origine de gros problèmes de santé chez la plupart de nos chats stérilisés ou castrés. Le rationnement et les croquettes lightdeviennent alors le passage obligé vers la perte de poids. Mais il existe une autre méthode moins connue, mais tout aussi efficace : le PIPOLINO !

Voici sa présentation sur le site Internet : pipolino

Le PIPOLINO n’est pas seulement un JOUET que le chat a plaisir à faire rouler, mais également une CACHETTE dont il essaie d’extraire les croquettes quand il a faim, comme s’il chassait des souris d’un fagot ou d’un tas de feuilles. Cet acte de chasse, correspondant à ses capacités innées de prédateur, apportera à votre chat bien-être, minceur et santé.

Mode d’emploi

Ne jamais rouler le Pipolino devant le chat. Si vous avez plusieurs chats, suivez le même mode d’emploi, car tous les chats sauront imiter le premier qui utilisera le Pipolino.

  1. Remplir le Pipolino au 1/3 de croquettes.
  2. Régler le Pipolino sur la position la plus ouverte (12 trous).
  3. Poser le Pipolino près d’un mur et déposer quelques croquettes entre le Pipolino et le mur. Supprimer toute autre source de nourriture.
  4. Laisser votre chat seul avec le Pipolino (ou se cacher pour l’observer, car le chat n’aime pas être regardé quand il chasse).
  5. Plusieurs jours pouvant être nécessaires pour que votre chat utilise le pipolino, ne pas lui apporter d’autre nourriture.
  6. Diminuer entre chaque repas le nombre de trous pour obtenir un débit minimum de croquettes et permettre ainsi un maximum d’exercice physique à votre chat. S’il reste des croquettes non consommées sur le sol, diminuer le nombre de trous.
  7. Remplir le Pipolino pour qu’il fournisse à votre chat plus de 4 jours de nourriture.

Et maintenant que je vous ai parlé des vertus du pipolino à travers sa présentation sur le site, je vous livre ma propre expérience…

Propriétaires stressés, abstenez-vous ! Ne croyez pas que votre chat se jettera sur le distributeur mobile de croquettes dès que vous le poserez par terre. Armez-vous de patience !pipolino1

J’ai suivi le mode d’emploi à la lettre, ou presque, prenant soin de supprimer les croquettes disponibles jusque-là en libre-service. Affamés, mes chats miaulaient devant le pipolino, le reniflaient, attirés par l’odeur des croquettes qui se dégageait des 12 trous… j’avais pris soin de régler le pipolino sur la position la plus ouverte, comme indiqué sur le mode d’emploi.

pipolino2

Le premier jour, seul Pablo, le chat européen, se frotta à l’objet qui cracha six ou sept malheureuses croquettes. Les quatre Bleu Russe occupaient la cuisine, assis à l’endroit où ils trouvaient, leur nourriture, distribuée jusque-là à volonté. Il me fut très difficile de ne pas céder à leurs miaulements et à leurs regards implorants. Je me sentis responsable de leur faim et de leur incompréhension, basculai dans le scepticisme et la culpabilité, prête à abandonner cette expérience infâme tant elle est « affamante » !

pipolino3

La nuit suivante, le bruit des croquettes sous les dents de mes félins que j’entendais habituellement la nuit, où tous les sons sont amplifiés, céda la place à la respiration calme de mes cinq pensionnaires, que la faim ne tenait pas éveillés. Je me rassurais en essayant de m’en convaincre…

Les collations du dimanche furent aussi frugales que celles de la veille pour les quatre Bleu Russe. Seul Pablo, le chat européen, faisait rouler le précieux cylindre qui lui distribuait son contenu avec parcimonie. Les Bleu assistaient à la démonstration, mais aucun n’imita le chat de gouttière de plus en plus expert dans l’art d’utiliser le pipolino.

Enfreignant le premier commandement du mode d’emploi livré avec le précieux cylindre, je me résolus à le faire rouler pour faire sortir quelques croquettes de ses entrailles, en présence des quatre Bleu qui dégustèrent ce maigre repas avec délectation.

Un peu réconfortée par l’idée qu’ils n’avaient pas le ventre vide, je me laissai quelques heures pour observer la suite, espérant que l’intelligence des chats de race serait au moins égale à celle de Pablo.

pipolino4

Une deuxième nuit passa… aussi calme que la précédente.

Le lendemain matin, les quatre Bleu m’escortèrent dans la cuisine, m’implorant de la voix pour que je leur distribue des croquettes. Pablo fit cavalier seul et se dirigea vers le pipolino qui n’avait plus de secret pour lui. Il exécuta le numéro des deux jours précédents, sous les yeux de spectateurs qui, j’osais l’espérer, attendaient leur tour. Et le miracle se produisit !!! en voici la preuve en photos…

Alors, si vous voulez donner à votre chat une activité physique et une meilleure espérance de vie, ayez le réflexe pipolino. Je vous fais le serment que je ne possède aucune action dans l’entreprise ! Un seul bémol cependant, pour des raisons évidentes d’hygiène, le sol sur lequel se trouvent les croquettes doit être impeccable et nettoyé tous les jours. Il me paraît aussi indispensable d’enlever ses chaussures…

pipolino5

Lu 1174 fois
Connectez-vous pour commenter